Atelier sur le genre : Les acteurs de la CBLT formés à Bongor

Jeudi, 29 Décembre, 2016

Le Programme de réhabilitation et de renforcement de la résilience des systèmes agro écologiques du bassin du lac Tchad (PRESIBALT), en collaboration avec l’ONG Care International, a organisé, du 6 au 9 décembre 2016, un atelier sur le « Genre et le développement social », à Bongor (Tchad).

Premier d’une longue série devant conduire à l’intégration du Genre dans tous les programmes et projets de la CBLT, l’objectif de cet  atelier était de favoriser une meilleure compréhension des questions relatives au genre et de réfléchir aux stratégies visant à optimiser la participation des femmes et des jeunes aux efforts de cette organisation sous régionale chargée non seulement de la gestion harmonieuse des ressources du bassin du lac Tchad mais aussi de l’intégration régionale, de la solidarité, de la consolidation de la paix et du développement durable.

La CBLT, dont le PRESIBALT constitue l’un des programmes phares, commence à comprendre aujourd’hui cet enjeu de l’égalité de genre en exigeant désormais l’institutionnalisation de la dimension Genre dans toutes ses activités.

Au-delà des cadres et des experts de la CBLT, tous les responsables de la coordination régionale du PRESIBALT ainsi que les coordinations nationales du Cameroun, du Niger, du Tchad et de la RCA ont pris part à cette session de formation dont les modules ont apaisé les craintes des participants, comblé leur attentes et renforcé leur maitrise des outils devant permettre l’égalité des chances entre les sexes et l’équité, la compréhension et la prise en compte du genre dans toute leurs actions, la compréhension du genre dans les relations et leur transformation, les approches de développement et dispositions légales, le genre dans la mise en œuvre du PRESIBALT…

A l’issue de trois jours d’intenses débats, et, de l’avis de la majorité des participants, cette formation les a permis de comprendre que le concept genre ne s’intéresse pas seulement aux femmes mais à toutes les couches vulnérables (hommes, femmes, garçons, filles, vieux, jeunes) ; que « le Genre concerne les forces sociales, économiques, politiques et culturelles qui déterminent comment les femmes et les hommes participent différemment aux activités de développement relations entre les femmes et les hommes et non pas sur la simple intégration de la catégorie de la femme au développement ». La balle est maintenant dans le camp de la CBLT pour intégrer et accélérer la prise en compte du genre non seulement dans le Programme PRESIBALT mais dans tous ses programmes et projets d'Action et la Communauté Construisant les initiatives qui sont importantes pour le développement durable du LCBC, prévoyant la responsabilisation de femmes, éliminer la discrimination et réaliser l'égalité des sexes en encourageant et harmonisant le développement et la mise en œuvre du genre dans ses actions sensible, ses politiques, ses programmes et ses projets, tout en s’assignant des objectifs réalistes, mesurables, des délais et des indicateurs pour réaliser l'égalité des sexes et l'équité, mais aussi contrôler et évaluer les progrès accomplis en la matière.