Le Chef d’Etat-major de terre de l’armée nigériane décorée par la CBLT

Lundi, 7 Août, 2017

L’ancien et premier Commandant en chef de la Force Multinationale Mixte (FMM) de la CBLT, le général de corps d’armée Tukur Yusufu Buratai, actuel Chef d’Etat-major de terre de l’armée nigériane, a  été décoré de la médaille d’honneur de la FMM, le lundi 24 juillet à N’Djamena, par le Secrétaire exécutif de la CBLT, par ailleurs Chef de mission de la FMM. Cette décoration a été décidée pour le « professionnalisme, le courage, la dignité, le tact et la modération » avec lesquels le général Buratai a mené avec efficacité la mise en œuvre et les balbutiements de cette force sous régionale de lutte contre l’insécurité dont la réactivation a été décidée lors du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CBLT de Niamey, en octobre 2014, devant les velléités expansionnistes du groupe terroriste Boko Haram dont les activités criminelles menaçaient de déstabiliser toute la sous-région.

La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence de la commission, en présence d’une brochette de personnalités administratives, civiles et militaires, dont nouveau Commandant en chef de la FMM et les officiers de son état-major, le ambassadeurs des pays membres de la CBLT ou leurs représentants ainsi que leurs attachés militaires présents à N’Djamena, le chef de la cellule de coordination et de liaison de la force Barkhane, le représentant du Chef d’état-major de l’armée tchadienne, les cadres de la CBLT et de la FMM et de nombreux autres invités.

« C'est un honneur pour moi de remettre la médaille de la Force multinationale mixte à un valeureux officier qui a largement contribué au rayonnement de la FMM tout au long de ses premiers pas et qui a su se démarquer dans le développement de la coopération et de l’union entre forces armées des pays membres », a déclaré le Secrétaire exécutif.

Très ému par cette marque d’attention alors qu’il poursuit depuis son pays, la continuation de la lutte contre Boko Haram, à une autre échelle, le général Buratai a remercié la CBLT et la FMM pour cette décoration. Il a dédié cette médaille aux 10 000 hommes de cette force qui, sur le terrain mènent une lutte sans merci contre ce groupe terroriste dont la cruauté et la barbarie sauvages sont sans égal dans les annales du terrorisme, et a tenu à remercier les Chef d’État et de gouvernement des pays membres de la CBLT pour leur vision et leur détermination dans la mise en œuvre de cette force conjointe dont les états de service, nonobstant la modicité des moyens, forcent l’admiration et suscitent des émules ailleurs.

Le général de corps d’armée Tukur Yusuf Buratai n’est pas un illustre inconnu. Officier issu de la célèbre académie de défense de Kaduna, il a pratiquement occupé tous les postes de commande et de direction au sein des forces armées nigérianes. Bien éduqué aussi bien sur les questions militaires que civiles et ayant beaucoup voyagé, il s’est beaucoup impliqué dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Sa nomination comme chef d’Etat-major de l’armée de terre nigériane par le président Muhammadu Buhari, en juillet 2015 n’est donc pas le fruit du hasard. Et beaucoup des succès remportés par l’armée nigériane dans la guerre contre Boko Haram, depuis cette date, sont imputés à cet officier qui n’hésite pas à aller sur le terrain, au-devant de ses troupes, et qui a miraculeusement échappé à une embuscade tendue par ce groupe terroriste, embuscade au cours de laquelle, plusieurs membres de sa garde rapprochée ont trouvé la mort.