Le Secrétaire Exécutif de la CBLT reçu en audience par le Président de la Banque africaine de développement

Vendredi, 26 Février, 2016

En mission de travail au Tchad, le Président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Dr. Akinwumi Adesina, a accordé une audience au Secrétaire exécutif de la Commission du Bassin du lac Tchad, le mardi 23 février, dans la soirée.

Au menu de cette entrevue, qui s’est déroulé dans le tout nouvel hôtel Hilton de N’Djamena : l’excellence des relations que la Banque africaine de développement entretient avec cette vieille organisation régionale, aujourd’hui à la croisée de nombreux défis environnementaux, économiques, sociaux et sécuritaires.

D’entrée de jeu, le Secrétaire exécutif de la CBLT, l’ingénieur Sanusi Abdullahi a magnifié l’exemplarité des liens de coopération existant entre son organisation et la Banque africaine de développemen, aujourd’hui chef de file des bailleurs de fonds de la Commission. Il a notamment passé en revue tous les appuis passés et présents de cette institution financière africaine à la CBLT dont entre autre le Programmes de développement du bassin du lac Tchad (PRODEBALT), en phase de finition et celui du PRESIBALT (Programme de résilience des écosystèmes du bassin du lac Tchad), d’un coup de 84 millions de dollars entièrement financé par la BAD, et dont le lancement technique est intervenu en janvier dernier. Il n’a pas aussi manqué de requérir l’aide de la BAD afin de réussir l’organisation et la mise en œuvre du Plan de développement et d’adaptation au changement climatique du lac Tchad, un important programme décennal d’investissements prioritaires de près d’un milliards d’euros qui devront faire l’objet des discussions de la Table Ronde des bailleurs de fonds, à Paris, en juin prochain.

Le Secrétaire exécutif de la CBLT qui est en même le chef de mission de la Force multinationale mixte (FMM), a profité de cette occasion pour entretenir son hôte sur les résultats obtenus sur le terrain par cette force voulue par les chefs d’Etat des pays membres de la commission, dans le but de venir à bout des activités criminelles de la secte Boko Haram et de ramener la paix et la sécurité dans la région.

En réponse au Secrétaire exécutif de la CBLT, le président de la BAD a affirmé que sa mission au Tchad implique aussi le Lac Tchad, un des plus grands bassins d’eaux douces au monde, partagés par cinq pays riverains et dont la baisse spectaculaire des eaux augure de la catastrophe écologique majeure non seulement pour les pays riverains mais aussi pour le reste de l’humanité. C’est pour cela que le Dr. Akinwumi Adesina a rassuré le Secrétaire exécutif de la CBLT du soutien total de la BAD, soutien qui du reste, rentre dans la ligne des nouvelles grandes priorités de la banque, notamment à éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, nourrir l'Afrique, industrialiser l'Afrique, intégrer l'Afrique et améliorer les conditions de vie des populations africaines.

Dr. Adesina a salué les efforts réalisés par la CBLT dans l’amélioration de la paix et de la stabilité dans le bassin et l’a exhorté à poursuivre davantage les actions de développement, en particulier la lutte contre l’extrême pauvreté, le chômage des jeunes et l’adaptation au changement climatique, avant de réitérer l’engagement de la Banque à poursuivre son soutien à la commission en faveur de l’amélioration des conditions de vie des pays membres et des communautés riveraines du lac Tchad.