Passage de témoin à la CBLT

Mardi, 6 Mars, 2018

Le Président Buhari avec le Secrétaire Exécutif sortant à droite et l'entrant à gaucheEn marge de la Conférence internationale sur la sauvegarde du lac Tchad (Abuja, 26-28 février 2018), se sont tenus la 63ème session ordinaire du Conseil des ministres des pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et le 15ème Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de cette organisation en charge d’une meilleure gestion commune des ressources de ce bassin.

Outre les questions de l’heure et l’adoption du programme d’activités et le projet de budget pour l’exercice 2018, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CBLT ont entériné les propositions soumis à leur appréciation par le Conseil des ministres, dont la nomination d’un nouveau Secrétaire exécutif et l’approbation de l’ensemble du processus de la réforme institutionnelle de la CBLT.

Ainsi, après sept ans de bons et loyaux services à la tête de la Commission, l’ingénieur Sanusi Imran Abdullahi passe le témoin à l’ambassadeur Mamman Nuhu, pour un mandat de quatre ans.

Le Sommet a aussi donné mandat au nouveau impétrant de procéder au recrutement des nouveaux responsables et experts, tout en tenant compte de la représentativité des Etats, et de passer à la liquidation des droits sociaux du personnel au départ suit à la mise en forme de la réforme.
A l’issue de ce 15ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CBLT, M. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, passe la présidence en exercice du Sommet à son frère et ami M. Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigeria.