Première réunion du Comité de pilotage de la Stratégie régionale de stabilisation, de redressement et de résilience des zones du bassin du lac Tchad affectées par la crise Boko Haram.

Jeudi, 28 Novembre, 2019

Première réunion du Comité de pilotage de la Stratégie régionale de stabilisation, de redressement et de résilience des zones du bassin du lac Tchad affectées par la crise Boko Haram.

La salle de conférence de l’hôtel Radisson Blu de N’Djamena a abrité ce 27 novembre 2019, la première réunion du comité de pilotage de la Stratégie régionale de stabilisation, de redressement et de résilience des zones du bassin du lac Tchad affectées par la crise Boko Haram (SRS en abrégé). Cette réunion qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la SRS a connu la participation effective de la Représentante spéciale du Président de la Commission de l’Union africaine pour le Tchad, du Représentant du Système des Nations Unies pour l’Afrique centrale, de la Directrice Pays du PNUD, de la Représentante du Groupe consultatif d’Oslo pour la région du lac Tchad, du Commandant entrant de la Force multinationale mixte, des Représentants des pays contributeurs au Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad, ainsi que les autres membres du Comité de Pilotage issus des pays membres de la CBLT et des parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre de la SRS. Cette rencontre avait pour but la présentation, pour validation, du rapport de la phase de lancement de la SRS, rapport produit par la CBLT et cela conformément au calendrier de mise en œuvre de la SRS. Il était notamment question de faire le point sur l’état d’avancement de la mise sur pied du Secrétariat de la SRS, logé à la CBLT, avec ses composantes de coopération civilo-militaire, le mécanisme de facilitation de la coopération transfrontalières, le suivi évaluation et la gestion des connaissances ; de passer notamment en revue tous les efforts entrepris pour informer, sensibiliser, mobiliser et engager les différentes parties prenantes autour de la SRS ; faire notamment l’état de l’élaboration de la note stratégique à l’attention des agences recrutées pour la mise en œuvre, la coordination et l’exécution des différents piliers contenus dans la SRS ; édifier notamment sur l’état des lieux des différents Plan d’action territoriaux des zones affectées par la crise Boko Haram, sous l’égide des différents gouverneurs concernés, l’appui et la supervision de la CBLT ; faire notamment le point sur la cartographie des différentes interventions en cours dans le cadre de la stabilisation du bassin du lac Tchad, afin de mieux coordonner les différentes actions, assurer un meilleur suivi-évaluation et mettre en place une plateforme virtuelle de gestion des connaissance comme outil de communication et de coordination par tous les acteurs et autres partenaires de la mise en œuvre de la SRS ; situer notamment sur l’élaboration du plan de mobilisation de ressource et la mise en place du Fonds d’affectation spéciale multipartenaires pour le financement des différents piliers de la SRS ; et enfin, convenir du Premier Forum d’investissements sur le bassin du lac Tchad…
 
A l’issue des discussions et échanges ayant suivi les différents exposés, notamment celui portant sur l’état de la situation sécuritaire sur le terrain qui se trouve être la même zone de mise en œuvre de la stratégie, les participants ont validé le rapport de la phase initiale qui sera transmis au Conseil des ministres de la CBLT, pour adoption finale.