Rapport des travaux de la Table Ronde de la CBLT

Samedi, 24 Mai, 2014

Rapport des travaux de la Table Ronde des Donateurs pour le financement du Plan Quinquennal d'Investissement 2013-2017 de la CBLT du 04 au 05 Avril 2014 à BOLOGNE ET à RIMINI (ITALIE)

  1. La  conférence de la table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Plan Quinquennal d’Investissement (PQI) 2013-2014 de la CBLT, axée sur la sauvegarde du Lac Tchad s’est tenue le 05 avril 2014  à Rimini (Italie), avec l’appui de la « Fondation pour la Collaboration entre les peuples » de l’ancien président de la Commission Européenne Romano Prodi et la Société Géographique de l’ancien ambassadeur Paolo Sonnella.
  2. Elle a été précédée par la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée à Bologne (Italie) le 04 avril 2014 sous la présidence de SE Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la CBLT. Etaient présents:
  • SE Mr Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République de Mauritanie et Président en exercice de l’Union Africaine ;
  • SE Mme Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l’Union Africaine;
  • SE Mr Olesegun Obasanjo, ancien Président du Nigeria, Champion pour la table ronde ;
  • Les représentants des autorités italiennes;
  • L’honorable député Hamma Arba Diallo Co-champion de la table ronde ;
  • Les représentants des institutions techniques et financières, des organisations sous-régionales et internationales ;
  • Les premiers commissaires des pays membres de la CBLT. Le secrétariat exécutif de la CBLT a été représenté par son secrétaire exécutif, Engr. Sanusi Imran Abdullahi, du Directeur Général des Opérations (DGO), du Conseiller Juridique, du Directeur de l’Observatoire du Bassin (DOB),  du Directeur des Services Généraux, de la Communication et du Protocole et du Directeur de la Planification, Suivi et Evaluation des Projets ;
  1. Dans les différents discours et la conférence de presse qui a suivi, les intervenants ont exprimé leur vive préoccupation vis-à-vis de la dégradation de l’écosystème du bassin du Lac Tchad. Il est apparu un ferme soutien des chefs d’Etat et de délégations aux efforts de la CBLT pour la sauvegarde du Lac Tchad et un appel à plus de mobilisation de la part de la Communauté internationale.
  2.  La conférence proprement dite des bailleurs de fonds s’est déroulée dans la salle de conférence du Grand Hôtel de Rimini, sous la présidence de SE Monsieur Issoufou Mahamadou et avec la co-présidente de SE Romano Prodi. Un film documentaire sur le Lac Tchad a été projeté après les déclarations des champions et celles de la BAD, chef de file de la table ronde. Une vingtaine de partenaires techniques et financiers parmi les autres participants à la table ronde, ont pris la parole au nom de leur institution respective pour annoncer leurs appuis dans la mise en œuvre du PQI 2013-2017 de la CBLT. On peut résumer les interventions en trois catégories, à savoir : 1) le groupe des partenaires qui s’engagent à soutenir directement l’initiative ; 2) celui des partenaires qui veulent coopérer à sa réalisation ; 3) les partenaires qui se sont engagés dans la mobilisation des ressources à travers la coopération, afin d’accroitre l’appui international à l’initiative.
  1. A la fin des travaux, une déclaration dite « déclaration de Bologne » a été adoptée ; elle est résumée en cinq points : 1) La conférence a exprimé sa vive préoccupation sur la dégradation de l’écosystème du bassin du Lac Tchad ; 2) la conférence se félicite du soutien reçu par l’initiative et l’engagement politique et financier exprimé par la communauté internationale à cette occasion ; 3) la conférence décide de poursuivre le plaidoyer en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du PQI 2013-2017 de la CBLT ; 4) la conférence décide également de mettre en place un comité de suivi afin de soutenir les actions de la CBLT, aussi bien pour consolider les appuis politiques, techniques et financiers apportés par la communauté internationale, que d’assurer la mise en œuvre diligente des activités du QPI et d’autres mesures d’adaptation et de développement socio-économiques des pays membres de la CBLT. Le comité de suivi utilisera entre autre les compétences d’un comité scientifique international qui accompagnera les structures à la CBLT pour la réalisation du programme ; 5) la conférence désigne le professeur Romano Prodi comme président de ce comité de suivi.
  2. En marge de la conférence, une réunion BAD/Etats membres de la CBLT s’est tenue en vue d’échanger sur la mise en œuvre des financements annoncés par la BAD. A l’issue de cette rencontre présidée par Mr  Dagamaïssa Abdoulaye de la BAD, une feuille de route à été retenue. Elle comprend deux importantes activités qui s’étalent du 15 au 30 mai 2014 et comporte une série de missions de préparation de projets dans les pays membres, suivies d’un atelier régional de préparation. Celle-ci réunira l’ensemble des parties prenantes, afin de confirmer les projets qui seront retenus à l’issue des missions de préparation.
  3. L’organisation de la table ronde des donateurs a été un franc succès.  On peut conclure que plus d’une centaine de milliards de FCFA ont été promis par les donateurs, à l’instar de la BAD qui a octroyé 80,6 million d’euro (en plus du projet GEF) à la CBLT pour le financement des programmes transfrontaliers.

Fait à N’Djamena, le 15 Avril 2014

Par le DGO : Chaïbou Mahaman                    

et DOB, rapporteur : Michel DIMBELE-KOMBE