Réunion des ministres de la défense des Pays contributeurs de troupes (PCT) de la Force multinationale mixte (FMM) de la CBLT

Lundi, 18 Novembre, 2019

La revue du soutien additionnel de l’Union africaine à la FMM, la présentation de l’opération « Yancin Tafki », les décisions de la réunion du Comité de Défense et de Sécurité de la FMM de décembre 2018, la revue du protocole d’accord entre l’Union africaine (UA) et la CBLT relatif au soutien aux opérations de la FMM ainsi que l’accord de l’implémentation de soutien entre l’UA, la CBLT et les PCT étaient au cœur des discussions lors de la réunion des ministres de la défense des Pays contributeurs de troupes à la Force multinationale mixte de la CBLT. Cette réunion, tenue à N’Djamena les 13,14 et 15 novembre 2019, a enregistré la participation des ministres de la défense (ou de leurs représentants) des pays contributeurs de troupes (Benin, Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad), ainsi que les chefs d’Etat majors, les experts militaires nationaux ainsi que les représentants de la CBLT, de la FMM et de l’Union africaine.

En prélude à cette réunion des ministres de la défense des Pays contributeurs de troupes (PCT) à la Force Multinationale Mixte (FMM) de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), deux réunions préparatoires – celle des experts et celle des chefs d’Etat-major des PCT – se sont successivement tenues le 13 et 14 Novembre 2019, la première dans la salle de conférence de l’hôtel Ledger Plaza de N’Djamena, la seconde, à l’hôtel Hilton de la capitale tchadienne. 

Deux jours durant, tous les points relatifs à cet ordre du jour au été passé au peigne fin par les experts et les chefs d’Etat majors des pays contributeurs de troupes, afin de déblayer le terrain et de faciliter la prise de décisions judicieuses et efficaces aux ministres de la défense.

Le vendredi 15 novembre, la réunion des ministres proprement dite a débuté ses travaux, dans la salle de conférence de l’hôtel Hilton, avec la présentation et les délibérations du rapport de la réunion des Chefs d’Etat-majors (CEMA), l’examen et l’adoption du rapport de la réunion des Ministres de la Défenses des PCT, la signature du protocole d’accord et du SIA entre la CBLT et l’UA ainsi que d’autres questions diverses.

Les Ministres de la Défense ont notamment adopté le rapport de la réunion des CEMA, avec quelques amendements. Concernant la revue du soutien additionnel de l’Union Africaine, les ministres ont reconnu la nécessité de procéder à la revue du soutien additionnel de l’UA et ont approuvé la mise en œuvre des contrats en instance à l’UA dans trois secteurs relatifs au transport (mobilité aérienne), les communications (C3IS) et les ISR, assorti de quelques recommandations. Au sujet du Concept des opérations (CONOPS) et de l’opération «Yancin Tafki », les ministres de la défense ont reconnu la neécessité de la poursuite et de l’intensification de cette opération militaire contre les terroristes du groupe Boko Haram, telle que décidée par le sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des PCT en décembre 2018. Ils ont recommandé au chef de mission de poursuivre les efforts pour la mobilisation des fonds en vue de garantir la continuation de cette opération. Enfin, les ministres ont approuvé les instructions données au COMFORCE de procéder à une revue du CONOPS de l’opération en cours et une évaluation des besoins en moyens amphibie et de les transmettre aux PCT.

A propos des décisions de la réunion du comité de défense et de sécurité de décembre 2018, il a été demandé au Chef de Mission et au Commandant de la FMM de procéder à l’examen du niveau de mise en œuvre des différentes recommandations contenues dans le rapport de la réunion de ce  comité, tel que validé par le sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CBLT.

Enfin, sur la revue du protocole d’accord entre l’UA et la CBLT relatif au soutien aux opérations de la FMM et de l’Accord de mise en œuvre du soutien entre l’UA, la CBLT et les PCT, les ministres ont approuvé les projets de protocole d’accord entre l’UA et la CBLT relatif au soutien aux opérations de la FMM et de l’Accord de mise en œuvre du soutien entre l’UA, la CBLT et les PCT. En outre, ils ont reconnu notamment la nécessité d’étendre l’accord de contribution de l’Union Européenne au-delà du 31 décembre 2019 et celle d’envisager la délocalisation de la compagnie béninoise de son emplacement actuel, dédié à l’érection du prytanée militaire.

Les travaux de cette réunion des ministres se sont achevés avec l’adoption, la signature des conclusions par tous les ministres et un dîner de gala offert à toutes les délégations par la CBLT.