Signature d’un Protocole d’accord (PA) portant sur l’étude de faisabilité du Transfert d’eau inter bassin entre la CBLT et le gouvernement italien

Jeudi, 18 Octobre, 2018

Signature d’un Protocole d’accord (PA) portant sur l’étude de faisabilité du Transfert d’eau inter bassin entre la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT) et le gouvernement italien

Dans le cadre de la coopération entre le gouvernement italien et la CBLT, portant sur le domaine de la vulnérabilité au changement climatique, l'évaluation, l’adaptation et la réduction des risques, un Protocole d'accord (PA) a été signé le 16 octobre 2018, à Rome (Italie) entre la Commission de bassin du lac Tchad et le ministère italien de l'Environnement, de la Terre et de la Mer. Le but spécifique de ce Protocole d'accord est de coordonner et compléter les études de faisabilité pour le transfert d'eau du bassin de l’Oubangui-Congo vers le bassin du lac le bassin du Tchad. Il vise notamment à:
i. Evaluer la faisabilité technique du transfert des ressources en eau de l'Oubangui dans le bassin du Congo au lac Tchad;
ii. Explorer les retombées supplémentaires de ce projet en termes de production d'énergie renouvelable et de navigation intérieure;
iii. Identifier les défis à relever en rapport avec les études d'impact environnemental, social et économique liés directement ou indirectement à l'exécution du projet de transfert d'eau et les mesures correctives et d'atténuation appropriées;
iv. Estimer le coût préliminaire et effectuer le phasage de l'exécution du projet ; et
v. Déterminer la portée et la pertinence du projet en y incluant  l'évaluation des alternatives et l'identification des risques.
2. Le texte stipule que pour assurer la mise en œuvre efficace des dispositions du Protocole d'accord, les deux parties établiront une commission mixte composée de deux représentants du ministère italien de l'Environnement, de la Terre et de la Mer et deux représentants de la CBLT.
D’une part, le ministère italien sera représenté par le Directeur général de la Direction du Développement durable, des Dégâts Environnementaux, de l'Union européenne et des Affaires Internationales et un expert : d’autre part, la CBLT sera  représenté par son Secrétaire exécutif et son Directeur technique. Cette Commission mixte supervisera et guidera les activités de coopération, approuvera les Termes de référence et le plan de travail, surveillera et soutiendra les activités et prendra toutes les décisions financières.
3. Il importe de rappeler à ce propos, qu’une annonce d’un appui d'un million cinq cent Mille euros a été faite par le Gouvernement italien, lors de la Conférence internationale sur le lac Tchad, tenue à Abuja, Nigeria en février 2018. Les travaux seront conjointement menés avec PowerChina, une entreprise chinoise qui a déjà bénéficié, dans ce sens, d'un million huit cent mille dollars américains, de la part du gouvernement chinois.