VISITE DE COURTOISIE DU GOUVERNEUR EXÉCUTIF DE L'ÉTAT DE BORNO À LA COMMISSION DU BASSIN DU LAC TCHAD

Lundi, 20 Janvier, 2020

Le Gouverneur exécutif de l'État de Borno (nord-est du Nigéria), Prof. BABAGANA UMARA ZULUM, a effectué une visite de courtoisie au Secrétaire exécutif de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et Chef de Mission de la Force Multinationale Mixte (FMM), Son Excellence l'Ambassadeur MAMMAN NUHU, le 20 janvier 2020 au siège de la CBLT à N'Djaména, au Tchad. Le Gouverneur était accompagné de quelques membres des pouvoirs législatif et exécutif de l'État de Borno.

Le Professeur ZULUM a exprimé la profonde gratitude et les sincères remerciements du gouvernement et du peuple de l'État de Borno pour le travail remarquable accompli par la CBLT pour la sécurisation, la stabilisation et la mise en œuvre des projets de développement dans les zones touchées par la crise Boko Haram. Tout en soulignant le lien entre la sécurité et le développement dans la région, prof. ZULUM a appelé à davantage d’efforts des pays membres pour améliorer le développement des infrastructures, les conditions de vie des populations ainsi que le renforcement du commerce transfrontalier et de l'intégration régionale pour mettre fin à cette douloureuse crise.

Cette visite du Gouverneur de l’Etat de Borno au Tchad vise le raffermissement des liens de coopération et d’échanges entre les États membres et la recherche de solutions durables à la crise Boko Haram, conformément à l'esprit et à la lettre du Forum des gouverneurs du bassin du lac Tchad et de la Stratégie régionale de stabilisation, de relèvement et de résilience des zones touchées par Boko Haram dans le bassin du lac Tchad.

Depuis sa prise de fonction, en mai 2019, le gouverneur ZULUM n'a ménagé aucun effort dans la lutte contre la crise Boko Haram et l'amélioration de la situation socio-économique de la région. Il reste convaincu que la mise en œuvre efficace de la Stratégie régionale de  stabilisation (SRS) et du Fonds régional pour la stabilisation (FRS) constitue une piste de solutions aux immenses défis de la région.

En outre, le Gouverneur a appelé à un engagement, une coopération et une intégration régionale renforcés en vue de la revitalisation du lac Tchad, en particulier la mise en œuvre du projet de transfert d'eau interbassins (PTEIB), en tant que solution durable aux défis de la Région.

Le Secrétaire exécutif de la CBLT a vivement remercié le gouverneur et sa délégation pour la visite. Il a hautement apprécié le leadership du gouverneur dans le renforcement de la coopération et de l'intégration régionales ainsi que pour les différentes initiatives de développement prises pour améliorer les conditions de vie des populations de la région. Il a informé le Gouverneur des progrès réalisés par la FMM dans la lutte contre le terrorisme dans la région et l’a remercié pour son soutien dans ce cadre.

Concernant le PTEIB, l’ambassadeur NUHU a indexé la corrélation entre le rétrécissement du lac Tchad et l'insécurité dans la région. Il a relevé que la perte de moyens de subsistance par la majorité des populations de la région a servi de tremplin pour l’expansion du terrorisme dans la région. C’est pour cette raison, et tenant compte des résolutions du Conseil des ministres des pays membres de la CBLT de décembre 2019 et ce, conformément aux directives du sommet des Chefs d'État de la CBLT de 2012, la Commission est entrain d’étudier les voies et moyens du démarrage de la première phase du PTEIB, laquelle concerne l'amélioration de l'hydraulicité et du désensablement du lac Tchad et de ses principaux affluents.

Le Secrétaire exécutif a également évoqué les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Stratégie régionale de stabilisation et du Fonds régional pour la stabilisation. Il a notamment informé ses interlocuteurs du démarrage prochain de la mission de sensibilisation et de plaidoyer sur la Stratégie au Nigeria. Comme dans les autres Etats membres touchés par la crise Boko Haram, des échanges et des discussions sont prévues avec toutes les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre de la Stratégie (ministères, administrations déconcentrées de l’Etat, organisations de la société civile, secteur privé, Corps diplomatique et consulaire…) au cours de cette tournée prévue courant premier trimestre 2020.