Visite du Chef d’Etat-major de l’armée de Terre du Nigéria à la CBLT: «Dans six à neuf mois, Boko Haram ne sera plus qu’un lointain souvenir»

Jeudi, 1 Septembre, 2016

Le Général de Corps d’Armée Tukur Yusuf Buratai, Chef d’Etat-major de l’armée de terre nigériane, accompagné d’une délégation militaire, a effectué une visite au siège de la CBLT, à N’Djaména, le 29 août 2016.

Au siège de cette institution – qui abrite également le Quartier général de la Force Multinationale Mixte (FMM) de la Commission du Bassin du Lac Tchad et du Bénin – le Chef d’Etat-major s’est entretenu avec l’Ingénieur Sanusi Imran Abdullahi, Secrétaire exécutif de la CBLT, en même temps Chef de mission de la Force multinationale mixte de la Commission du Bassin du Lac Tchad (FMM/CBLT) et du Bénin. Ce dernier était entouré, pour la circonstance, de ses principaux collaborateurs.

A la CBLT, le Général Buratai – qui n’est pas un inconnu, puisqu’il a été le premier à diriger le commandement de cette force, avant d’être rappelé à la tête de l’Etat-major de son pays – a loué l’esprit de collaboration et de coordination existant d’une part entre son pays et la FMM ; et de l’autre, entre les différentes armées des pays membres. Une coordination et une collaboration qui expliquent aujourd’hui en grande partie les succès obtenus sur le terrain contre la nébuleuse Boko Haram. Il a aussi profité de l’occasion pour présenter ses remerciements aux chefs d’Etat des pays membres de la CBLT ainsi qu’au Secrétariat exécutif pour la clairvoyance et le leadership dans la conduite de la guerre contre Boko Haram.

Il a échangé avec ses hôtes, sa perception de l’évolution de la situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad et dans son environnement proche. Une évolution positive qui lui permet d’assurer nonobstant « la difficulté du terrain en cette saison des pluies » que « dans six à neuf mois, l’on ne parlera plus de Boko Haram ». Même s’il se hâte d’ajouter avec un dicton en langue Hausa, « c’est lorsque la coiffure est sur le coup de s’achever qu’elle fait plus mal ! »

Depuis la création de la FMM, suite au sommet d’Abuja consacré à la sécurité dans les pays membres du bassin du lac Tchad, les liens entre les forces armées nationales des différents pays membres n’ont cessé de se resserrer. Un rapprochement dont les deux responsables n’ont pas manqué de souligner les traductions opérationnelles concrètes. Le général Buratai a ainsi remercié le Secrétariat exécutif de la CBLT pour l’engagement constant dans l’élaboration et la mise en œuvre du Concept des opérations (CONOPs) de la FMM.

L'occasion lui a été donnée d'être édifié sur le mode de fonctionnement de la FMM et sur les actions menées et celles en cours dans le cadre de cette mission noble d’éradication du groupe terroriste. Le Général Buratai s'est dit satisfait du travail en cours de l'opération tripartite «SIHAM» qui est un parfait exemple de la belle coopération militaire et transfrontalière qui unit les pays. La visite s’est achevée par un échange de cadeaux entre le patron de l’armée de terre nigériane et le Secrétaire exécutif de la CBLT, Chef de mission de la FMM.