L’école régionale de formation agricole (ERFA) de Ngala

Contexte et Historique

L’Ecole régionale de Formation Agricole (ERFA) de Ngala a été créée en mars 1977 par la CBLT dans le but de former des cadres moyens originaires des Etats membres à  savoir le Cameroun, le Niger, le Nigeria, le Tchad et la République Centrafricaine. Ngala est situé à  mi -chemin entre Ndjaména et Maiduguri sur la frontiere entre le Nigeria et le Cameroun. Depuis sa création environ 3000 agents techniques ont été formés en agriculture générale, foresterie et faune, études environnementales, mécanisation agricole et protection des végétaux.

Infrastructures et équipements

L’école est construite sur un terrain de 100 hectares et comprend un bloc administrative de 14 bureaux, deux salle de réunion, un bloc de quatre classes pouvant contenir 100 étudiants, trois laboratoires non encore équipés, une salle polyvalente de plus de deux cent places avec équipements de restauration, un dortoir de cent lits, une ferme agricole.

Les moyens logistiques comprennent un bus de 37 places, une pick –up Toyota Hilux double cabine, la ferme est équipée de deux tracteurs dont un est fonctionnel; deux remorques, deux charrues, un cultivateur, un pulvériseur  et du matériel phytosanitaire etc.

Déroulement de la formation

L’Ecole exécute un programme harmonisé de formation adopté par les Etats membres en 1985 puis amendé en 1990 pour les agents techniques.  La formation se fait dans les deux langues officielles de la Commission à savoir le francais et l’anglais. Avec l’admission probable des Libyens qui ont adhéré recémment à la CBLT, l’Ecole se vera acceuillir six différentes nationalités, affirmant ainsi son role véritable de brassage et d’intégration de la jeunesse de la sous région. Le diplome d’agent technique se déroule sur deux ans dont six mois de tronc commun et 18 mois de spécialisation.

Le but de la formation est de mettre à la disposition des organismes de développement rural et des paysans de la sous region des agents de vulgarisation aptes à  exécuter les programmes et techniques agro-sylvopastorales en vue d’une amélioration des productions agricoles et la préservation des resources naturelles.

En 2011, le programme de formation fut relevé à celui de Technicien de Développement Rural et attend la réforme administrative de l’école avant sa mise en oeuvre effective.

L’admission à  l’ERFA se fait sur la base d’un concours organisé dans chaque Etat membre et l’effectif des étudiants admis dépend du quota fixé par la CBLT. Chaque candidat doit etre parrainé par un organisme public ou parapublic. Les candidats privés sont également acceptés.

Perspectives

En 2006, l’école a signé un protocole de coopération avec l’Université de Maiduguri au Nigeria afin de bénéficier de son expertise et équipements. L’école souhaite signer ce genre de protocole avec les Instituts, organismes des Etats membres et d’ailleurs qui peuvent contribuer: i) à  son développement, ii) à l’échange d’expérience, iii) à l’accueil et encadrement des étudiants lors des stages, iv) au recyclage des formateurs, et v) l’équipement des ateliers, laboratoires etc.