Les Pays Membres de la CBLT

Le Cameroun

Le Cameroun
Drapeau du CamerounArmoirie du CamerounCarte du CamerounPrésident de la République du Cameroun

Langues officièlles: Français, Anglais

Capitale: Yaoundé

Dated'adhésion: 22 Mai 1964

Superficie: 475.442 km2

Population: 19.406.100 h

Monnaie: Franc CFA

La République du Cameroun, est un pays d'Afrique centrale et occidentale, situé entre le Nigeria à l'ouest, le Tchad au nord, la République centrafricaine à l'est, le Gabon, la Guinée équatoriale et la République du Congo au sud et le golfe de Guinée au sud-ouest. La population du Cameroun est estimée en  janvier 2010 à 19.406.100 habitants pour une superficie de 475 442 km2.

Ancienne colonie allemande, le territoire a été placé sous la tutelle de la Société des Nations (SDN) à la fin de la Première Guerre mondiale et confié à l'administration de la France et du Royaume-Uni.  Cet ancien territoire sous administration française accéda à l’indépendance sous l’appellation de République du Cameroun le 1er janvier 1960. Il est rejoint par une partie du territoire sous administration britannique (Cameroons) en 1961 pour former la République fédérale du Cameroun, qui, le 20 mai 1972, fut renommée République unie du Cameroun, puis République du Cameroun depuis 1984. Le Cameroun et ses frontières actuelles résultent de la colonisation européenne, mais l'histoire de ses habitants remonte à bien plus longtemps. Avant la période coloniale au XIXe siècle, les habitants ne formaient pas un seul groupe homogène et présentaient donc différentes formes d'organisation sociale allant de royaumes structurés à des ethnies nomades ou sédentaires. Les premiers habitants du Cameroun furent probablement les Baka, également appelés Pygmées qui vivent dans les forêts. Ils habitent toujours les forêts des provinces du sud et de l'est.

Le Cameroun est un melting pot de plusieurs ethnies (on en dénombre 280) avec quelques grands ensembles (sémites, hamités, bantous, semi-bantous et soudanais) et de nombreux métissages. Différents groupes socioculturels sont représentés au sein de la population camerounaise. Le grand Nord formé de trois régions qui relèvent du Bassin Conventionnel du Lac Tchad, on distingue principalement deux grands groupes. Les Peuls (ou foublé) et les « Kirdi ».  Kirdi est un nom issu de la déformation locale du nom « Kurdes » qui désigne de façon péjorative les païens par opposition aux fidèles de l'islam. Depuis 60 ans, on trouve dans les montagnes du Cameroun depuis la région de Garoua jusqu'à Mora une grande variété d'ethnies non-musulmanes. On y trouve généralement les ethnies Toupouri, Moundang, Guizigua, Massa etc. Aussi, les Peuls des savanes du Nord se sont souvent organisés en Lamidats dirigés par un Lamido, l'équivalent d'un chef de village.

Le Cameroun  compte aujourd’hui dix régions elles-mêmes divisées en 58 départements. Les départements sont divisés en arrondissements.

Le Cameroun dispose de ressources naturelles agricoles (bananes, cacao, café, coton, miel), forestières, minières (bauxite, fer, cobalt, nickel, manganèse, diamant) et pétrolières. La population active se répartissait en 2010 entre secteurs primaire (19,7 %), industriel (31,4 %) et tertiaire (48,9 %).

Pour ce qui est des importations, les principaux partenaires économiques du Cameroun sont la France (19,1 %), la Chine (13,3 %), le Nigeria (12,4 %). Pour les exportations, se sont l'Espagne (15,1 %), les Pays-Bas (12.8%), la Chine (9,4 %), l'Italie (9,3 %), la France (6,5 %) et les États-Unis (6,4 %), en 20103.

Trois grands ports sont actifs, à commencer par le port autonome de Douala. Les ports de Limbé et Kribi sont en grande partie financés par la Banque d'investissement chinoise et ont vocation à devenir des ports en eau profonde pour abriter les navires avec de plus grands tirants d'eau que ceux accédant aujourd'hui à Douala.

Le Cameroun est aujourd'hui membre de droit de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF),de la Communauté Economique Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de Centrale (CEAC), de l’Union Africaine (UA), du Commonwealth, de l’Organisation de la Conference Islamique (OCI), etc.

Le Cameroun est membre fondateur de la CBLT depuis le 22 mai 1964.

Les langues officielles de la République du Cameroun sont le Français et l’Anglais.

La République du Cameroun a pour capitale Yaoundé.

Sources : http//fr.wikipedia.org/wiki/Cameroun

La Libye

Drapeau de la LibyeArmoirie de la LibyeCarte politique de la LibyePrésident du CNT Libye

Langues officièlles: Arabe

Capitale: Tripoli

Dated'adhésion: 27 Mars 2008

Superficie: 1.759 .540 km2

Population: 6 .422.800 h

Monnaie: Dinar Libyen

La Libye est un pays d'Afrique du Nord faisant partie du Maghreb. Elle est limitée au nord par la mer Méditerranée, à l'ouest par l'Algérie et la Tunisie, au sud par le Niger et le Tchad et à l'est par le Soudan et l'Égypte. Elle s’étend sur 1 .759 .540 km2  pour une population estimée à  6 .422.800 habitants en 2010. La Libye occupe la quatrième place en Afrique  en termes de superficie et la  dix-huitième au niveau  mondial.

Ancienne colonie italienne, La Libye tire son nom d'une tribu berbère qui était nommée Libou, qui a donné le mot grec Libyè. Traditionnellement, on y distingue les régions de Tripolitaine, de Cyrénaïque et du Fezzan. Peuplé originellement de Berbères, son territoire est colonisé pendant l’Antiquité par les Phéniciens, puis les Grecs, avant d’être conquis par l’Empire romain. Au VIIe siècle, il est envahi par les armées arabes, qui y imposent leur culture et leur religion. Après avoir été soumis à divers royaumes pendant le Moyen Âge, il passe sous le contrôle de l’Empire ottoman au XVIe siècle. La Régence de Tripoli devient un véritable État avant d'être directement reprise en main par l'Empire ottoman en 1835.Dernière possession ottomane en Afrique, l'actuel territoire de la Libye est conquis et colonisé par le Royaume d'Italie en 1912, à l'issue de la guerre italo-turque. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Libye italienne est envahie et occupée par les Alliés. En 1951, elle proclame son indépendance.

La population libyenne  est en majorité arabe, répartie en tribus. Une sensible influence africaine est perceptible dans le sud. On note également une concentration de population berbère dans le Djebel Nefusa et de Touaregs dans le Fezzan, le long de la frontière avec l’Algérie et le Niger. Les grands flux migratoires proviennent des pays du Maghreb, d’Afrique Noire (Tchad, Niger, Mali, Soudan), d’Egypte et d’Asie (Philippines, Pakistan, Inde, Corée, Thaïlande).

La Libye est composée de 20 provinces et 13 municipalités.

Le sous-sol libyen renferme d’énormes ressources naturelles dont entre autres le gypse, le gaz naturel, d’innombrables réserves d’eau fossile souterraine et le pétrole. L’économie du pays repose essentiellement sur le pétrole. La Libye est le deuxième producteur de pétrole brut en Afrique après le Nigeria et devant l'Algérie. Mais la Libye dispose de la plus grande réserve de pétrole en Afrique, ses réserves sont estimées à 46,4 milliards de barils en 2011. La Libye est donc un des acteurs majeurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Elle dispose également de réserves importantes de gaz naturel (1 548 milliards de m³) qui sont jusqu'à présent peu exploitées : 28 milliards de m³ (2009) sont produits et la moitié est utilisée dans le pays, en particulier dans des centrales de production électrique. Une partie du gaz est exportée vers l'Italie par le gazoduc Greenstream. Aussi, elle dispose d'énormes réserves d'eau fossile souterraine stockées dans une série d'aquifères situés dans les régions centrales et méridionales du pays. Pour combler le déficit en eau des régions habitées et des zones agricoles, le projet de la Grande Rivière Artificielle (Great Man Made River ou GMMR) a été lancé au début des années 1980.

La Libye est de nos jours membre des organisations de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD), de l’Union Africaine, de la Ligue arabe, de l'Union du Maghreb arabe et de l’OPEP, des Nations Unies etc.

La Libye est membre de la CBLT depuis le 27 mars 2008.

L’Arabe est la langue officielle du pays.

La Capitale de la Libye est Tripoli.

Sources : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/libye/presentation-de-la-libye/article/presentation-69869

Le Niger

 
Drapeau du NigerArmoirie du NigerCarte politique du NigerPrésident de la République du Niger

Langue officièlle: Français

Capitale: Niamey

Dated'adhésion: 22 Mai 1964

Superficie: 1.287.000 km2

Population: 16.274.738 h

Monnaie: Franc CFA

La République du Niger, est un pays d'Afrique de l'Ouest steppique, situé au nord par  l'Algérie et la Libye, au sud Nigeria et Bénin, à l’ouest  Burkina Faso et Mali, et à l’est par le Tchad. Le Niger couvre une superficie de 1.287.000 km2  avec une population estimée à 16 274 738 habitants en 2012.  Il est le plus vaste des pays de l'Afrique occidentale et se classe 6e à l'échelle continentale (après l'Algérie, le Congo, le Soudan, la Libye et le Tchad).

Ancienne colonie française, l'occupation humaine du pays date du premier millénaire avant J.-C. : les Berbères s'introduisent par une des routes transsahariennes, refoulant vers le sud les populations sédentaires ou se métissant avec elles. Au VIIe siècle, l'empire songhaï, bientôt islamisé, se constitue. La capitale de l'empire est Gao à partir du Xe siècle. En 1591, l'empire est détruit par les Saadiens. Entre les XVIIe et XIXe siècles, les Touaregs et les Peuls et les Haoussa contrôlent le pays. Le 3 août 1960 le Niger accède à son indépendance. Le Niger2 est un véritable trait d’union entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire.

Le Niger est multiethnique et constitue une terre de contact entre l'Afrique noire et l'Afrique du Nord. Diffa et Zinder deux régions  qui relèvent du Bassin Conventionnel du Lac Tchad, on distingue principalement les Kanouris, les Boudoumas, les Toubous, les Peuls, les Arabes et les Haoussas et les Touaregs.  Les autres composantes de la population du Niger sont :

  • Les Haoussas (53,5 % de la population), établis entre le Dallol Maouri et Zinder, qui vivent dans le centre et l'est du pays avec une aire culturelle largement étendue au Nigéria ;
  • Les Peuls (10,4 %) disséminés sur tout le territoire avec une forte concentration dans la région de Tillabéry,
  • Les Touaregs (10,6 %), Toubous (0,5 %) et Arabes (0,3 %) au nord et nord-est. Les Kanouris (4,6 %) et les Boudoumas dans l'extrême est. La société nigérienne est composée de 90 à 95 % de musulmans sunnites, le reste est composé notamment de musulmans chiites, de chrétiens ou d'animistes. Le christianisme a une faible implantation au Niger du fait de l'islamisation ancienne des différentes régions. Les populations chrétiennes du Niger se trouvent en grande partie dans la région de Doutchi et Téra qui concentre également une forte communauté animiste.

 Le Niger compte aujourd’hui  8 régions: Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Niamey, Tahoua, Tillabéry, Zinder. Chaque région porte le nom de sa capitale. Les régions sont divisées en 35 départements  et Communes.

Le Niger dispose d’énormes ressources agricoles (mil, sorgho, coton, arachide, maïs, ), minières (uranium, or, charbon, fer, bauxite, phosphate, pétrole,…..). Le Niger  est le 6ème pays au monde producteur d’uranium. Cependant l’exploitation du  gisement d'Imouraren, présentée par Areva comme la « mine d'uranium la plus importante de toute l'Afrique et la deuxième du monde » derrière celle de McArthur River au Canada. Quand la mine tournera à plein régime, le Niger deviendra alors le deuxième producteur mondial d'uranium derrière le Canada. En plus de l'uranium, des sociétés étrangères ont été autorisées à prospecter d'autres ressources dans le désert. Le pays  est riche de vestiges paléontologiques et archéologiques, parfois remarquables. Plusieurs cimetières de dinosaures sont disséminés dans le désert, notamment un site près de la falaise de Tiguidit au sud d'Agadez. De nombreux squelettes et fossiles d'animaux ont été découverts. Le Musée national Boubou-Hama de Niamey comprend un pavillon reservé à ce thème. Le massif de l'Aïr (nord du pays) et le désert du Ténéré abritent de nombreuses gravures rupestres, comme les girafes de Dabous. Il n'est pas rare, dans le désert, de traverser des sites recouverts de pointes de flèche en silex. Les populations nomades locales (essentiellement des touaregs) peuvent essayer d'en vendre aux touristes. Les textes législatifs sont clairs. Pour tenter d'empêcher tout trafic, la sortie du pays de ces pièces est formellement interdite. Dans le sud-ouest du pays, près du village de Bura, des archéologues ont exhumé des sculptures en terre cuite. Découvert en 1983, le site a été inscrit par l'ICOM (International Council of Museums) sur la liste rouge des vestiges archéologiques menacés de pillage.

Le Niger fait partie de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), de l’Union Africaine (UA), de l’Organisation des Nations Unies (ONU), de l’Organisation de la Conference Islamique, de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de l’Organisation des Pays producteurs et Exportateurs du Pétrole (OPEP) etc.

Le Niger est membre fondateur de la CBLT depuis le  22 mai 1964.

La langue officielle de la République du Niger est le Français.

La République du Niger a pour capitale Niamey.

Sources : http : //www.wikipedia.org/wiki/Niger

Le Nigeria

 
Drapeau du NigeriaArmoirie du NigeriaCarte politique de la République Fédérale du NigeriaPrésident de la République Fédérale du Nigeria

Langues officièlles: Anglais

Capitale: Abuja

Dated'adhésion: 22 Mai 1964

Superficie: 923.773 km2

Population: 170.000.000 h

Monnaie: Naira nigérian

La République fédérale du Nigéria couvre une superficie de 923 773 km2 pour une population  de 170 millions d’habitants en 2012.  Le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique. Situé au bord du golfe de Guinée, le Nigeria  est bordé à l'ouest par le Bénin, à l'est par le Cameroun, au nord par le Niger  et par le Tchad au nord-est.

Ancienne colonie britannique, Les Noks sont la civilisation dominante du VIe siècle av. J.-C. au IIIe siècle, elle diffuse vers les régions d'Ife et du Benin. Du VIIe au XIe siècle : installation des civilisations Haoussa au nord du pays, et Yoruba au sud-ouest. L'empire du Kanem (jusqu'au XIVe siècle), puis du Kanem-Bornou (à son apogée au XVIe siècle) auprès du lac Tchad a dominé le nord du Nigeria pendant plus de 600 ans, prospérant sur leur position de terminal pour les échanges nord-sud entre les berbères d'Afrique du nord et les peuples des régions forestières. Au début du XIXe siècle, Usman dan Fodio a ramené la plupart des régions du nord du pays sous le contrôle d'un empire islamique dirigé depuis Sokoto. Les royaumes d'Oyo au sud-ouest et au sud-est du Benin ont conçus des systèmes politiques élaborés au cours des XVe, XVIe et XVIIe siècles. Les régions d'Ife et du Benin sont aussi connues pour leurs productions artistiques en ivoire, bois, bronze et cuivre. En 1486 Les Portugais établissent des contacts avec le royaume du Benin. En 1553 les Anglais détruisent les vaisseaux portugais et du XVIIe au XIXe siècle les marchands européens établissent des ports côtiers pour le florissant trafic d'esclaves en direction des Amériques. Ce commerce a été remplacé par celui des matières premières au cours du XIXe siècle. Le gouvernement du Royaume-Uni établit un statut légal pour la Compagnie royale du Niger en 1886. En 1900, ce territoire est découpé en plusieurs protectorats, et devient une colonie en 1914. En réponse au nationalisme montant après la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques dotent le pays d'un gouvernement représentatif en 1951 puis d'une constitution fédérale en 1954. En 1958, Taiwo Akinkunmi compose le drapeau nigérian. Le Nigeria obtient son indépendance le 1er octobre 1960.

Le Nigeria est sans conteste, le pays le plus peuplé d'Afrique qui est caractérisé par une très forte croissance démographique. La variété de coutumes, langues et traditions des 250 ethnies composant le pays lui confère une riche diversité. Le nord du pays est principalement peuplé d'Haoussas, qui sont majoritairement de confession musulmane. Quatre Etats du Nord Nigeria (Borno, Yobe, Jigawa, Kano) partagent le patrimoine du Lac Tchad. Les autres grands groupes ethniques de cette partie du pays sont les Nupe, Tiv, et les Kanuri. Les Yorubas sont l'ethnie dominante du sud du pays, ils sont chrétiens pour plus de la moitié, musulmans pour environ un quart, le reste suivant généralement une religion ancestrale. Enfin le sud-est du pays est dominé par les Igbos majoritairement chrétiens. Les deux principales religions sont le christianisme et l'islam.

La République Fédérale du Nigeria opère le fédéralisme et compte 36 Etats.

Le sous-sol nigerian est riche en ressources naturelles parmi lesquelles le pétrole et le gaz constituent la principale source des revenus du pays. Le pays est le premier producteur d'or noir d'Afrique, 5e producteur de l’OPEP et le 10e au niveau mondial. Le pétrole  place le Nigéria parmi les six premiers pays exportateurs de pétrole avec un revenu de plus de 34 milliards d'euros en 2006. Le pays produit également un certain nombre de métaux (étain, fer, plomb, zinc…) ainsi que du charbon3.

La République Fédérale du Nigeria est membre du Commonwealth, de la Communauté Economique de Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA), de l’Organisation des Nations Unies etc.

Le République Fédérale du Nigeria est membre fondateur de la CBLT depuis le 22 mai 1964.

L’Anglais est la langue officielle de la République Fédérale du Nigeria.

Abuja est la capitale de la République Fédérale du Nigeria.

Sources : http://www.wikipedia.org/wiki/Nigeria, http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/nigeria/presentation-du-nigeria/

La RCA

 
Drapeau de la RCAArmoirie de la RCACarte politique de la République CentrafricainePrésident de la RCA

Langue officièlle: Français, Sango

Capitale: Bangui

Dated'adhésion: 31 Octobre 1996

Superficie: 622.984 km2

Population: 5.057.208 h

Monnaie: Franc CFA

La République centrafricaine est un pays d'Afrique centrale entouré par le Cameroun à l'ouest, le Tchad au nord, le Soudan et le Soudan du Sud à l'est, la République démocratique du Congo et le Congo au sud. Elle couvre une superficie de 622.984 km2  pour une population estimée à 5.057.208 habitants en 2012.

Ancienne colonie française, Les Français colonisèrent la région à la fin du XIXe siècle et l'administrèrent sous le nom d'Oubangui-Chari. Durant la Seconde Guerre mondiale, la colonie se joignit aux Forces alliées. Le pays devient la République centrafricaine le 1er décembre 1958. La RCA  proclame son indépendance le 13 août 1960. La  Centrafrique comporte deux grands bassins séparés (Chari et Oubangui) auquel tire sa source le Bassin du Lac Tchad. Le Chari  s'écoule vers le Nord (bassin du Tchad) avec des cours d'eau comme le Logone, l'Ouham, le Chari. Le  bassin de l’Oubangui formé  essentiellement des affluents de l'Oubangui qui coulent vers le Sud (bassin du Congo). Bouar, Bossangoa, Bambari, Bria, NDélé, Obo, Brao sont 6 Etats qui  partagent le patrimoine commun du Lac Tchad.

Le pays compte plus de quatre-vingts ethnies parlant chacune une langue différente. Le Sango, la langue véhiculaire, représente une vraie langue de communication, largement partagée dans le pays pour commercer et échanger. Il n'est cependant pas parlé par les populations du Nord, région à dominante musulmane. La culture centrafricaine est diverse entre les peuples et ethnies. Une ethnie importante est notamment constituée des Bantous, peuple commun au Congo et au Cameroun, subdivisés en myriades de populations très attachées au groupe local. Ainsi, chaque "grande" ville a son peuple, sa langue et une histoire récente liée aux politiciens et hommes de pouvoir qui en sont issus. Les pygmées sont un peuple visiblement différent, de par leur gabarit, et leur culture de peuple de la forêt. Longtemps et massivement considérés comme des humains de seconde zone, ils ont préservé leurs habitudes, et se maintiennent dans leur environnement, sans accès aux "progrès sociaux" minimaux qu'a vu le pays.

La République Centrafricaine est composée de 7 régions, 16 Préfectures, 71 Sous préfectures.

Le sous-sol  de la République Centrafricaine contient du  diamant, de l'uranium et de l'or. Les ressources forestières sont immenses en RCA. Le pétrole et l'énergie hydroélectrique sont d'autres ressources potentiellement importantes mais inexploitées.

La République Centrafricaine est membre de  la Communauté Economique Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), de la Communauté  Economique de l’Afrique Centrale (CEAC),l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de  l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) etc.

La République Centrafricaine est membre de la CBLT depuis le 31 Octobre 1996

Le français  et le Sango sont deux  langues officielles  parlées en  RCA.

La RCA a pour capitale Bangui.

SOURCES : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_centrafricaine, http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/republique-centrafricaine/presentation-de-la-republique-1271/

Le Tchad

 
Drapeau du TchadArmoirie du TchadCarte politique de la république du TchadPrésident de la République du Tchad

Langue officièlle: Français, Arabe

Capitale: N'Djamena

Date d'adhésion: 22 Mai 1964

Superficie: 1.284.000 km2

Population: 11.500.000 h

Monnaie: Franc CFA

La  République du Tchad est un pays enclavé de l'Afrique centrale qui couvre une superficie de 1.284.000 km2 (au moins deux fois la France) pour une population estimée à 11.500.000 habitants en 2011. Le Tchad est limité au nord par la Libye, à l'est par le Soudan, au sud par la République centrafricaine, au sud-ouest par le Cameroun et par le Nigeria, à l'ouest par le Niger (voir la carte). Vingtième pays au monde par sa superficie, le Tchad est le cinquième plus grand d'Afrique après le Soudan, l'Algérie, le Congo-Kinshasa et la Libye.

Ancienne colonie française4, le Tchad accède à l’indépendance le 11 août 1960.

Trait d’union entre le Maghreb et l’Afrique noire, carrefour des caravanes transsahariennes et berceau des civilisations nomades, ce pays cristallise en lui les contrastes entre le désert du Nord et la savane du Sud, les ascétiques traditions musulmanes et les rites animistes ou chrétiens élaborés, les populations nomades vivant au rythme de leur chameau et au gré de pâturages, et les agriculteurs sédentaires s’employant à domestiquer la terre et à lui donner un visage humain. La zone la plus basse est occupée par le Lac Tchad, réceptacle final de vastes plaines d’inondation des fleuves Chari et Logone. Ces deux fleuves constituent l’unique réseau fluvial : le Chari coule sur 1200km depuis la Centrafrique et son principal affluent le Logone naît au Cameroun sur 1000km. Tous deux confluent à l’approche de la capitale. Ils sont en partie navigables quatre mois par an. Il y a cinq lacs principaux : Tchad, Fitri, Iro, Lere, Tekem qui relèvent du Bassin Conventionnel du Lac Tchad.

Le Tchad est composé de nombreux groupes ethniques. Les 12 principaux sont les Arabes (12,3 %), les Baguirmiens (1,5 %), les Fitri Batha (4,7 %), les Goranes (6,3 %), les Hadjarai (6,7 %), les Kanem-Bornou(9 %), les Iro (0,5 %), les Mayo-Kébbi (11,5 %), les Ouaddai (8,7 %), les Peuls (2,4 %), les Sara (27,7 %), les Tandjilé (6,5 %).

Le Tchad est divisé en 23 régions, 61 préfectures et 252sous-préfectures.

Le Tchad dispose d’énormes ressources naturelles agricoles (arachide, mil, sorgho, coton, bétail, gomme arabique), forestières, minières(pétrole) et les exportations du bétail(bovins, chèvres, moutons, de chameaux et de volailles).Le Cameroun et le Nigeria sont les principaux débouchés du marché tchadien en Afrique, tandis que la France, l'Allemagne et le Portugal sont ses premiers clients en Europe. Avant l'exploitation des réserves pétrolières, le coton représentait 40 % des exportations du pays. La réhabilitation de Coton Tchad, la plus grande compagnie cotonnière, qui souffrit de la chute des prix de la matière première, fut financée par la France, les Pays-Bas, la Communauté économique européenne et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement

Le Tchad est membre de droit de la Communauté Economique Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), du Commonwealth, de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEAC), de la  Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), de l’Organisation de la Conference Islamique (OCI), de l’Union Africaine (UA) etc.

La République du Tchad est membre de la Commission du Bassin du Lac Tchad de puis le 22 mai 1964.

Les langues officielles du Tchad sont le Français et l’Arabe.

La République du Tchad a pour capitale N'Djamena.

SOURCES : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_du_Tchad, http://www.presidencetchad.org

Carte du Cameroun
Carte politique de la Libye
Carte politique du Niger
Carte politique de la République Fédérale du Nigeria
Carte politique de la République Centrafricaine
Carte politique de la république du Tchad
Armoirie du Cameroun
Armoirie de la Libye
Armoirie du Niger
Armoirie du Nigeria
Armoirie de la RCA
Armoirie du Tchad
Drapeau du Cameroun
Drapeau de la Libye
Drapeau du Niger
Drapeau du Nigeria
Drapeau de la RCA
Drapeau du Tchad
Président de la RCA
Président de la République Fédérale du Nigeria
Président de la République du Niger
Président de la République du Tchad
Président du CNT Libye
Président de la République du Cameroun