Le nouveau Commandant en chef de la Force multinationale mixte reçu par le Président en exercice du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CBLT

Lundi, 31 Juillet, 2017

Le Président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou a reçu en audience le mardi 18 juillet 2017, en fin d’après-midi, le nouveau Commandant en Chef de la Force  Multinationale Mixte (FMM)  des pays membres de la Commission du Bassin  du  Lac  Tchad  (CBLT),  le  Général  de division Lucky Irabor.
Cette audience s’est déroulée en présence du Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari, du Chef d'Etat-major des Armées, le Général de corps d’armée Seyni Garba, du Secrétaire Exécutif de la CBLT, par ailleurs chef de mission de la Force Multinationale Mixte, l’Ingénieur Sanusi Imran Abdullahi.
A l’issue de cette dernière, le secrétaire exécutif de la CBLT, M. Abdullahi a indiqué avoir présenté au Chef de l’Etat le nouveau commandant en Chef de la FMM, avant d’assurer que la lutte contre Boko Haram, entreprise par les Etats membres, dans le cadre de la FMM regroupant les armées des Etats membres, enregistre depuis plus de deux ans des résultats satisfaisants.
Quant au nouveau Commandant en chef de la FMM, il a indiqué qu’il était de son devoir, en sa qualité de nouveau commandant en chef de cette force composée des armées des Etats membres de la CBLT, de venir se présenter au Président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et en même recueillir ses sages et avisés conseils..
Le général de division Lucky Irabor a confirmé l’atteinte des résultats encourageants dans la lutte contre Boko Haram, citant en exemple la réduction notable de la capacité de nuisance de ce groupe terroriste reconnu pour son extrême cruauté et sa barbarie sauvage.
«Je reste convaincu qu’avec la stratégie mise en place et les sages conseils du Président en exercice, et avec l’aide de Dieu, nous allons bientôt finir avec Boko Haram», a  assuré le Commandant en chef de la FMM.